Frédéric Bobin

Frédéric Bobin chemine à la manière inspirée du promeneur solidaire, le rythme et les mots dans ses bagages chanson-folk, toujours attentif aux intimités sociales. Si le noir et blanc lui va bien, c’est qu’il touche à l’essentiel, saisissant les contrastes nichés dans l’air du temps. Un univers humaniste qui prend sa source autant chez Souchon et Lavilliers que Dylan et Springsteen.

En duo ou en trio avec ses complices Mikael Cointepas (contrebasse, batterie) et Jonathan Mathis (basse, ukulélé, harmonica), Bobin revisite les chansons de ses deux albums Singapour et Le Premier Homme dans des versions à la fois denses et épurées.